Défaite des vétérans, mais quel match !

26 mars 2017 - 14:10

Texte de Manu.

Commedia dell arte

Bonjour et bienvenue au spectacle des Bouffes Tortequesnoises qui se sont jouées en plein air ce dimanche 26 mars à 10h.

Le décor : 28 acteurs (14 de chaque côté) bien décidés à profiter du soleil et du ciel cérulescent qui l'encadrait.

A peine 5 minutes de jeu que le 1er acte s'engage avec notre Scapin des surfaces (Morgan) qui profite du décalage rapide de Damien pour tromper le portier des Asturies.

Les spectateurs sont ravis, l'action est limpide et la vitesse et l'envie de ce 1er acte déments.

Surgit alors notre Sganarelle dans les buts (on ne le nommera pas afin d'éviter les quolibets et railleries, mais on dira juste qu'il habite dans la résidence André Martin et qu'il est né à Tortequesne). Sur l'engagement, il prend un lob des 50 mètres ce qui redonne espoir aux Asturies et va alors lancer un festival de courses folles et inutiles de la part des Tortequesnois estourbis par le rythme tout autant qu'amorphes.

Nos acteurs ont des mines cacochymes (est-ce le décalage horaire, les vapeurs éthérées de lendemains dyonisiaques, l'effet de nouveaux crampons lestés, la photo prise par Francis Detournay, la belle surprise de voir JM et José spectateurs...? Nul ne le sait) et font alors un marathon pour perdre leurs calories en trop. Au tableau d'affichage, cela donne 4 à 1 en 15 minutes.

Réaction de Morgan Arlequin  qui "chipe" le ballon et va marquer seul. 4 à 2. Fin de l'acte II avec des Tortequesnois mieux en place et réveillés.

Entracte mérité et retour estomaquant des Asturies pour l'Acte III. On assiste aux plus belles heures de Benny Hill avec des joueurs qui défendent à reculons, prennent des feintes et contre-feintes, courent dans tous les sens sans attraper les feux follets adverses. 7 à 2 (et il reste 22 minutes à jouer).

Acte IV: Polichinelle Morgan de retour et 7 à 3.

Acte V : pour ceux qui auraient raté le lob de 1ère mi-temps, Sganarelle revient et en prend un 2nd sur l'engagement. 8 à 3 puis 9 à 3 sur un nouveau numéro du 5 des ASturies.

Acte VI : 3 corners (consécutif à un face-à-face de Rémy avec le gardien) pour Tortequesne et Gautier marque de la tête. Réplique immédiate pour accroître la dramaturgie et 10 à 4.

Pour finir, un pénalty (didascalie obligatoire dans ce genre de match échevelé) de Gautier.

Epilogue: 10 à 5 (les spectateurs sont ravis, les joueurs un peu moins). On ne peut en vouloir à nos acteurs qui se sont donnés et ont permis de prendre du plaisir (surtout pour l'équipe adverse) et permettront de nombreuses anecdotes pour les semaines à venir. 

Vivement leur prochain spectacle la semaine prochaine à 9h30 contre Monchecourt. J'y serai, que ce soit côté cour ou côté jardin. Et vous, qu'attendez-vous pour venir vivre de nouvelles émotions ?

Commentaires

ENTRAÎNEMENTS

CATÉGORIES